Suche

L'EuroAirport sévèrement touché par la crise du coronavirus

L’aéroport de Bâle-Mulhouse n’a jamais vu un nombre aussi bas de vols. Au cours des derniers deux mois, le trafic des voyageurs a été quasiment réduit à zéro. Seul le fret offrait un peu de lumière, avec un développement comparable à celui du premier trimestre de l’année précédente. Les vols tout cargo ont augmenté quelque peu par périodes, en raison de la rapide croissance de la demande pour des produits hygiéniques en Suisse et dans les régions frontalières. Les avions ont transporté des millions de masques à Bâle. À cela s’ajoutaient des vols médicaux avec des patients des hôpitaux surchargés de l’Alsace.

1,9 million de passagers au lieu de 9,1 millions

Selon Matthias Suhr, le directeur de l’aéroport, les prévisions pour cette année sont peu encourageantes: « Le scénario le plus pessimiste prévoit une baisse du nombre des passagers qui pourrait atteindre 80 pourcent par rapport à l’année précédente, » ce qui correspondra à un nombre cumulatif d’environ 1,9 millions de voyageurs en 2020. Avec 9,1 millions de passagers, l’aéroport avait atteint un nouveau record en 2019. Bien que l'aéroport table sur une lente reprise dans les prochains mois, un retour du trafic et du chiffre d’affaires aux niveaux antérieurs à la crise n’est pas attendu avant 2023. Mauvaises nouvelles pour l’EuroAirport, mais aussi pour la région de Bâle – notamment pour les organisateurs d’évènements, la gastronomie et l‘hôtellerie.

EasyJet redécollera dès juillet

Une première revitalisation s’est montrée dès mi-juin, quand la Suisse, la France et l’Allemagne ont ouvert leurs frontières. Dès juillet, easyJet proposera d’offrir des vols vers 50 destinations à partir de Bâle. Pourtant, selon easyJet, les avions ne décolleront qu’à avec un taux de remplissage d’au moins 60 pourcent.

Le maintien de liquidités est une priorité

En raison de la forte baisse de l'activité économique, l'EuroAirport a mis l'accent sur le maintien de liquidités suffisantes comme priorité absolue. L'aéroport fait tout le possible pour surmonter la crise sans faire appel à l'aide publique. En raison de l'incertitude quant à l'évolution de la pandémie, l'EuroAirport a réduit le budget d'investissements 2020 à un cinquième des dépenses initialement prévues. Les frais de personnel ont été réduits par le recours au chômage partiel. En outre, les recrutements ont été gelés.



Alliance GloBâle
c/o Handelskammer beider Basel
St. Jakobs-Strasse 25
CH-4010 Basel

T +41 61 270 60 24

F +41 61 270 60 65